Sannenbancha
Koba bio

Highest Grade 99 P.

ID
3799-bio
Un Koba Sannenbancha bio extrêmement rare (3 ans de croissance sur l'arbuste) provenant du cultivateur de thé primé Miyazaki Sabo. Une rareté absolue. Également très apprécié comme thé fonctionnel alcalin. Obtenu à partir de la récolte d'hiver en décembre. Récolté intégralement à la main, au caractère de base merveilleusement élégant avec des notes de prune et de raisin sec, au goût très doux et agréable. 100 g
Particularités
  • Lecture hivernale
  • 70% de tiges
  • 3 ans de croissance, pas de stockage (Koba 古葉, Jusei 樹生)
  • Teneur la plus élevée en polysaccharides spéciaux (vendange d'hiver, douceur sucrée) et en polyphénols spéciaux (astringence douce)
  • Fortement basique-minéral
  • Quasiment sans caféine
  • Rareté unique
Caractère Légèrement sucré, particulièrement doux, prune & raisin sec, très légère note de torréfaction, fine note boisée
Ferme de thé Miyazaki Sabo 宮崎茶房, M. Akira Miyazaki 宮崎亮
Terroir Gokase (sous-région), Nishiusuki-gun (région), Miyazaki (préfecture), Japon
Récolte Récolté à la main en décembre 2022
Cultivar Mélange composé de Yabukita, de Native (Zairai) et de Kanayamidori
Étuvage Aucune, élaboration typique du Kamairicha (cuisson au four à bois)
Torréfaction Torréfaction réalisée manuellement : environ 200-250°C pendant 10 min, four à bois traditionnel (Makibi), utilisation de bois de cèdre
Macro­biotique/MTC Yang particulièrement fort (en fonction du mode de préparation, voir plus bas)
Altitude 600 - 750 m
Ombrage Aucun, élaboration typique du Kamairicha (cuisson au four à bois)
Certification biologique Certification biologique de l'UE et label JAS Organic depuis 1983
Tests en laboratoire Radioactivité (dernier test régional : 11/2019)
Récompenses Ferme de thé récompensée à plusieurs reprises par les plus hautes récompenses (voir ci-dessous)
Qualité 99/100 P. (catégorie Sannenbancha) ; Highest Grade
15,50 €
100g
Coffret avantageux -5%

Livraison : 3 à 5 jours ouvrés

Prix TTC, hors frais d’expédition

ID
3799-bio
155,00 € / 1kg
En stock

Ferme de thé

Miyazaki Sabō 宮崎茶房

M. Akira Miyazaki 宮崎亮 est un agriculteur encore relativement jeune, qui a entre-temps reçu plusieurs prix et qui a repris la direction de l'entreprise familiale en 1991. Il s'est tourné très tôt vers l'agriculture biologique, car il souffrait lui-même d'un problème de peau causé par les pesticides. Ses parents travaillaient déjà depuis 1983 à la conversion de la ferme de thé à des directives purement biologiques, suite à la grave maladie d'un ami résultant d'un accident avec des pesticides. En 2000, il a finalement obtenu la très convoitée certification biologique JAS.

Outre la pureté de ses thés, la passion de M. Miyazaki réside dans la création et le mélange de thés naturels pour la santé, par exemple le Sannenbancha, des mélanges avec du gingembre, du yuzu et différentes herbes, mais aussi le Oolong japonais. Entre-temps, environ 200 (!) thés différents sont ainsi fabriqués individuellement pour ses clients.

Arôme & Caractère

Dégustation

Pour ce thé vert rare, on utilise principalement les tiges/branches et feuilles inférieures très grossières, qui ont poussé pendant trois ans sur l'arbuste et qui proviennent de la récolte manuelle de décembre. L'oxydation est stoppée par la cuisson au four (Kamairicha). Le thé est ensuite torréfié à la main par petits lots selon la méthode traditionnelle du feu de bois (Makibi) avec du bois de cèdre très fin. Il en résulte un Sannenbancha particulièrement doux, presque décaféiné, avec des ingrédients, des saveurs et des arômes très particuliers, aux délicates nuances de prune et de raisins secs. La cuisson traditionnelle au bois et au four lui confère une légère note torréfiée très agréable. Ce thé de qualité supérieure est à la fois un thé gustatif et un thé fonctionnel puissant.

Feuille

Tiges et feuilles spécialement sélectionnées, extrêmement grossières et épaisses

Tasse

Orange-marron clair

SANNENBANCHA

Une forme particulière de thé Bancha (une variété de thé vert japonais très spéciale et rare), est le Sannenbancha (en japonais : 三年番茶). « San nen » se traduit par « trois ans » et fait référence à la maturation spéciale du thé ou à son âge d'environ trois ans. Le Sannenbancha a généralement une forte proportion de tiges, mais il existe des variétés très différentes, allant d'une très faible proportion d'environ 5 % à une proportion exclusive (100 %). De plus, le thé est torréfié avec différentes intensités. Le processus de production est donc nettement plus long et, à cet égard, plus complexe que celui de la plupart des autres thés verts japonais. Il donne à la tasse une couleur brun foncé ainsi qu'un arôme terreux et complet.

Tests En Laboratoire

Nous sélectionnons les fermes de thé biologique aux quatre coins du monde les plus réputées pour leur terroir. À quelques exceptions près, nous proposons des thés certifiés bio ou issus de cultures sans pesticides, toujours achetés directement auprès des exploitations. Chaque thé que nous produisons est testé à chaque récolte dans un laboratoire indépendant allemand accrédité pour les pesticides. De même, toutes les zones du Japon où nous nous approvisionnons en thé sont contrôlées à chaque récolte pour vérifier qu'elles ne sont pas radioactives. Tous les autres groupes de polluants importants sont également contrôlés systématiquement afin de s'assurer qu'ils répondent à nos normes de qualité strictes ainsi qu'aux exigences HACCP en matière de sécurité alimentaire.

Yoshi En

Les meilleurs thés biologiques au monde

Notre vaste gamme de produits se concentre sur des thés biologiques d'origine unique provenant directement d'exploitations agricoles renommées. Nous croyons en la création de partenariats avec des exploitations qui partagent nos valeurs et s'engagent à cultiver le thé de manière durable et responsable. Grâce à ces relations privilégiées, notre offre ne cesse de s'enrichir et de se renouveler. Avec une équipe internationale composée de spécialistes du thé et de personnes à la fois dévouées et passionnées, nous nous efforçons de faire perdurer les traditions de cette culture séculaire et de transmettre la joie qu’elle suscite à travers le monde. À propos de Yoshi En.

Culture et transformation

"Vieilles feuilles" (Koba 古葉) Sannenbancha

Les tiges et les feuilles épaisses et grossières, qui ont poussé sur l'arbuste pendant plus de trois ans, sont sélectionnées et récoltées à la main pour ce thé. La récolte à la fin de l'automne et en hiver garantit la teneur la plus élevée en polysaccharides spéciaux. Cette variété de thé vert ne se trouve qu'en très petites quantités au Japon et est considérée comme une rareté très recherchée.

Kamairi : Cuisson au four

Cette variété de thé vert est transformée à la manière d'un Kamairicha (en japonais : 釜炒り茶) (kama 釜 = « four », iri 炒り = « torréfié », cha 茶 = « thé »), il est ainsi élaboré de manière totalement similaire à la plupart des thés verts chinois. L'oxydation est stoppée grâce à la cuisson du thé dans un four, généralement à environ 105°C pendant 40 minutes. Au Japon, le Kamairicha est considéré comme une absolue rareté, et seules quelques rares fermes de thé sont spécialisées dans sa production.

Kamairicha et céramique : une origine commune de Chine

La technique du Kamairicha est arrivée au Japon à l'origine avec la technique de la céramique (cuisson au four) de Chine. A Ureshino, c'est le potier Hong Lin Min (紅令民) qui l'a apporté de Chine en 1504. À Yame, le Kamairi ainsi que des graines de thé de Chine sont arrivés au temple Reigan dès 1406 par le biais du moine japonais Eirin Shyuzui. Depuis cette époque, le Kamairicha est traditionnellement ancré à Kyushu. Les fermes de thé des hautes terres du nord de Miyazaki ont la réputation d'être les meilleures fermes de Kamairi du Japon.

Kamairicha

Contrairement aux thés verts cuits à la vapeur, la cuisson au four confère au thé un arôme plus important et spécial, avec moins d'amertume, moins d'astringence et un arrière-goût plus doux. Celui-ci est appelé Kamaka (en japonais : 釜香) pour Kama (釜, poêle / bouilloire) et Ka (香, arôme). Parallèlement, le Kamairicha se marie parfaitement avec les plats riches et salés, particulièrement appréciés à Kyushu.

Gokase 五ヶ瀬

Les champs de thé de Miyazaki Sabo sont situés à une altitude relativement élevée (+ de 500 m) dans le Nord de la région montagneuse de Miyazaki. Bien qu'ils se trouvent encore dans une zone au climat tropical (en été jusqu'à 33 ° C), les températures nocturnes et hivernales sont très basses (-10 ° C). En hiver, on peut observer des chutes de neige et du gel de début octobre à fin avril.

Certification biologique

Préparation

Préparation

Pour un goût optimal (équilibré et harmonieux, MTC : Yang)

1-2 cuillères à soupe bien remplies pour 0,2 à 0,3 L d'eau, 80°C, 3 minutes

Pour préparer un thé glacé / Mizudashi (plus sucré et rafraîchissant, MTC : Yang un peu moins présent)

3 cuillères à soupe bien remplies pour 1 L d'eau, à température ambiante ou au réfrigérateur, 60 minutes, dans une théière Mizudashi (spéciale eau froide)

Pour un thé plus fort (plus fort et plus amer, MTC : souligne le Yang au maximum)

3 cuillères à soupe bien remplies pour 1 L d'eau, porter brièvement à ébullition, cuire à feu très doux pendant 5 à 45 minutes selon l'utilisation, puis filtrer.

Emballage

Emballé dans un sachet de protection des arômes de haute qualité, étanche à l'air, avec fermeture hermétique et fond surélevé. Un revêtement à 9 couches avec une sécurité de barrière extrêmement élevée protège le thé de la meilleure façon possible contre l'oxydation et les effets des substances nocives.

Théière recommandée

Pour de meilleures propriétés, un Dobin en terre cuite brune est idéal. Alternativement, un Kyusu Tokoname noir (polyvalent pour tous les types de thé vert), ou un Kyusu en verre avec un grand filtre à thé. Pour la préparation de l'eau froide (Mizudashi), il est recommandé d'utiliser une carafe à thé ou une carafe à thé Mizudashi.

Boîte à thé recommandée

L'idéal est une boîte à thé en écorce de cerisier de qualité supérieure (bois massif, Kabazaiku Chazutsu). Alternativement, une boîte à thé hermétique moins chère, avec revêtement intérieur.

Awards

Miyazaki Sabo a reçu à plusieurs reprises les plus hautes distinctions du Japon pour ses thés. Pour les Kamairichas notamment, M. Miyazaki a remporté le MAFF Award en 2003 et 2016 ainsi que le Nihoncha Award Special Prize en 2014. Il a en outre reçu l'Emperor's Trophy 天皇杯 de l'Agriculture, Forestry, and Fishery Festival 農林水産祭 en 2002. En 2013, il a obtenu le Golden Award des England Great Taste Awards pour son thé noir.

Nos recommandations

Loading...
L'image n'a pas pu être chargée.